Forum philo de RAMIUS  Index du Forum   Forum philo de RAMIUS
Ad augusta per angusta. Club de la pensée.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
  Forum philo de RAMIUS  Index du Forum

 
Cloaca maxima

 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet Forum philo de RAMIUS Index du Forum

Textes divers. Le coin des auteurs.

Textes divers. Le coin des auteurs. Laideur ordinaire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
RAMIUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 78

MessagePosté le: Ven 30 Jan - 07:12 (2009)    Sujet du message: Cloaca maxima Répondre en citant

Laideur ordinaire


. . . Mieux vaut ne pas comprendre




La nuit dernière, j'ai rêvé que j'étais un phare.

Un de ces grands trucs pas vraiment beaux…
Mais faits pour être utiles, faits pour durer.
Dur comme le roc sur lequel il est scellé.

J'étais un phare oublié.
Planté sur un rocher oublié.
Au bord d'une voie maritime abandonnée.

J'avais le ciel au-dessus.
Le rocher en-dessous.
Et l'océan tout autour.
Des vagues, des vagues partout…


Rien n'est plus affreux que d'être un phare oublié.

Un amer amer.

Et tout le monde qui s'en fout.


Et puis, un jour, tu t'éteins.

Et tu attends.

J'attendais…

Soudain le soleil a éclairé les vagues à mes pieds.

Et les vagues sont devenues épaisses.
Lentement.
De plus en plus épaisses.

Plus lourdes, plus molles, plus lentes.
Elles éclaboussaient, gluantes, mon rocher.


J'ai d'abord pensé à une marée noire :
Quand on est phare, on est préparé à ça.

Mais non ! A l'odeur, à la puanteur qui montait, j'ai compris.
C'était pas une marée noire. C’était pire !
C'était de la merde !

De la merde !

Des vagues de merde, partout, partout…
A l'infini.

Une merde infecte émanant sa pestilence mortelle.

Une merde née d'une lente pourriture, d'une macération plusieurs fois millénaire.

Une merde qu’aucun égout immonde n'oserait plus évacuer.

Une merde qu’on ne pouvait même plus nommer.

Et alors, le soleil qui éclairait les vagues à mes pieds me fit voir la merde bouillonner.
S'agiter du mouvement de millions, de milliards de poissons et de bestioles emmélés.
Tous condamnés à aspirer de leur bouche, pour vivre, cette humeur poisseuse et empoisonnée.

J'étais réduit à attendre dans cette atmosphère infecte.

Eux attendaient dans ces abysses effroyables.

C’est à ce moment là que je me suis réveillé. D’un coup !

Vite, je me suis levé. J’ai ouvert la fenêtre, les volets…

Dehors, le soleil éclairait la ville à mes pieds.




Extrait de « DIEU PUTIL LE GAS OIL » (déposé)
_________________
"Plus grande est la face, plus grand est le dos"
"Beati pauperes spiritu"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 30 Jan - 07:12 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet Forum philo de RAMIUS Index du Forum Laideur ordinaire
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Egyptian_Theme by Mojy, © 2003 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com